La table abdominale : un exercice efficace pour renforcer la ligne médiane

Les exercices isomĂ©triques sont Ă  la mode et constituent une tendance dans le dĂ©veloppement des muscles abdominaux. Bien qu’ils existent depuis longtemps, ils sont maintenant devenus très importants pour les entraĂ®neurs. Le diagramme abdominal s’inscrit dans cette logique de routines.

Fondamentalement, il s’agit d’exercer les muscles abdominaux sans avoir besoin de bouger ou de faire des rĂ©pĂ©titions. Cependant, nous verrons qu’avec cette routine, nous exerçons un plus grand nombre de groupes de muscles que nous le pensons.

L’origine de cet exercice est due Ă  Joseph Pilates. On pense que cette mĂ©thode a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e dans les annĂ©es 1920, bien qu’elle ait Ă©tĂ© pratiquement inconnue jusqu’au dĂ©but du nouveau millĂ©naire. La publication « 101 tests pour les athlètes » l’a fait connaĂ®tre.

Explorer les exercices isométriques

Les exercices isomĂ©triques portent surle stress que subissent les muscles lorsque nous les soumettons au maintien de positions fixes. L’amplitude de mouvement est vraiment courte, presque inexistante.

Il s’agit d’appliquer une rĂ©sistance Ă  un objet qui impose une rĂ©sistance, mais en Ă©vitant le mouvement. L’exemple le plus clair est la tentative de pousser un mur Ă  partir d’une position statique.

Cette mĂ©thode de travail a des rĂ©sultats considĂ©rables, surtout lorsqu’il s’agit de conditionner l’abdomen. Le diagramme abdominal suit cette logique et est recommandĂ© dans les gymnases les plus prestigieux du monde.

La traditionnelle table abdominale : comment faire

En gros, nous devrions nous allonger par terre, la tĂŞte en bas, comme lorsque nous faisons des pompes. Contrairement Ă  cet exercice, nous nous tiendrons avec nos avant-bras et nos coudes seront Ă  la hauteur des Ă©paules.

En ce qui concerne les extrĂ©mitĂ©s infĂ©rieures, elles restent droites, comme l’ensemble du corps. LĂ , nous nous accrocherons du bout des doigtsCela permettra de crĂ©er un espace entre notre corps et le sol.

Nous devons prĂŞter attention aux mouvements courts et imperceptibles mais importants qui gĂ©nèrent des rĂ©sistances. Les jambes sont tendues et les cuisses sont resserrĂ©es. Nos dos sont enfoncĂ©s et nous devons contracter nos abdominaux ; l’Ă©tape suivante consiste Ă  maintenir la position aussi longtemps que possible.

Les plaques latérales : une autre modalité que nous pouvons ajouter

Pour ceux qui ne savaient pas, il est Ă©galement possible d’exercer les cĂ´tĂ©s de notre corps en fabriquant des assiettes. La position latĂ©rale nous oblige Ă  ne garder qu’un seul avant-bras, en Ă©quilibre avec l’autre bras.

Ce genre d’exercice fera prendre Ă  notre corps la forme d’une rampe. Les jambes et les fesses sont notre principal soutien, et la force est fournie par l’abdomen. Le tronc doit rester droit et, si possible, dans une position neutre.

Ici aussi, l’objectif est de maintenir la position, tout en exerçant et en rĂ©sistant Ă  la tension. On peut ajouter un peu plus de difficultĂ© en levant la jambe ou le haut du bras. La perte d’Ă©quilibre entraĂ®ne souvent une rĂ©sistance accrue.

Les muscles qui sont travaillés avec la table abdominale

Le diagramme abdominal est un exercice assez complet. Bien que le centre du conditionnement soit l’abdomen, son impact va au-delĂ  de cette zone. Bien sĂ»r, le domaine central en sortira Ă©galement renforcĂ©.

Au niveau des jambes, cette routine a des effets sur le rectum, les ischio-jambiers et le biceps fĂ©moral. Plus haut, vers les cĂ´tes, le serratus antĂ©rieur est stimulĂ© grâce Ă  l’appui des bras. MĂŞme en position inversĂ©e, les obliques sont exercĂ©es.

La zone fessière est Ă©galement renforcĂ©e. Le grand et le moyen rectum sont touchĂ©s par la contraction que nous faisons. C’est pourquoi nous devons faire très attention Ă  la pression que nous exerçons sur chaque zone musculaire.

Les avantages sont multiples

Au-delà de la tonification des muscles, le tableau abdominal présente de nombreux avantages en tant que routine. Par exemple, nos muscles profonds sont renforcés, qui permet une meilleure protection de la colonne vertébrale.

Un autre aspect positif est sa contribution au maintien d’une posture correcte. En effectuant ce type de rĂ©sistance, nous dĂ©veloppons une plus grande force en position debout. Pour les personnes très grandes, cela peut ĂŞtre très flatteur.

De plus, la rĂ©alisation d’autres exercices est facilitĂ©e car nous acquĂ©rons une rĂ©sistance dans la zone mĂ©diane. Avec cette formation, les enjambĂ©es, les barres et les routines abdominales seront faites avec une plus grande maĂ®triseEt le mieux, c’est qu’on peut faire les assiettes Ă  tout moment et mĂŞme dans le confort de votre maison !